Entends-tu ?
Entends-tu ?

Entends-tu ?

Je n’arrive pas forcement à me concentrer parce que j’entends tout, tout le temps. Car s’il y a un certain type de bruit j’ai vraiment du mal à me concentrer et parfois juste la télé ou la radio et je n’entends plus mon interlocuteur, comme si mon cerveau mettait tous les sons au même niveau peu importe d’où ils viennent.

Ça m’arrive aussi de buguer dans l’espace car, qu’un son soit loin ou devant moi il a le même volume sonore et c’est très déstabilisant parfois.

Quand j’écoute de la musique je sais décortiquer tous les « sons », me balader dans la musique et pour 95% des musiques je connais exactement les évolutions de mélodie ou drum etc…

Si je fais de la danse extatique alors là c’est pire la connexion avec la musique. D’ailleurs comme c’est hypersensibilité > en danse extatique je ne ressens pas la musique, je suis la musique je ne suis qu’émotions c’est absolument énorme, ça peut être déstabilisant mais punaise j’ai appris à faire confiance à la musique et à moi et c’est vraiment excellent les émotions que je peux ressentir.

Et après niveau hypersensibilité émotionnelle, disons que quand je suis dans le calme et regarde un film où une série je suis dans le film ^^ à chaque scène « touchante/emotive » je vis la situation en moi, mon corps se crispe, ma respiration est ralentie et je fusionne avec le film, je suis presque accro à ça, quand je regarde un film ou même une chose sérieuse, je ne veux pas me défaire de ce côté émotion. Du coup je peux pleurer facilement sur une scène de film (et perso j’adore, juste si y’a du monde je me détache un peu quand même histoire de pas passer pour quelque chose que les autres interprèteraient sans me connaitre réellement) ou bien avoir une extase sur la musique.

Et niveau empathie si ça fait partie du sujet alors là je vois tout, je sais dans 95% des cas ce que l’autre ressent à peu prêt et pourquoi, je vois les personnes qui se cachent, celles qui jouent, etc, et c’est très spécial ^^, aussi quand quelqu’un est malsain, je ne peux pas rester à coté, sois je dis rien et ça me bouffe, sois je parle. Ça me bouge aussi mais moins car je contrôle un peu la situation du coup, des fois quand je vois que quelqu’un est pas bien j’essaie de le remonter mais des fois ça passe pas, et je ressens comme si mon corps se brisait en mille morceaux à ce moment là, c’est assez horrible mais je laisse glisser et ça passe très vite.

Aussi, avec les animaux, personnellement je suis super « connecté » avec l’empathie, je peux approcher ou faire des choses avec certains animaux que même les maîtres ne peuvent pas faire.

Lino

2 commentaires

  1. Alain5D

    CC Lino,

    En effet, le cerveau des hypersensibles mettent sur le même plan les choses insignifiantes et importante (j’ai partagé un article sur ce sujet sur Discord). Perso, si je fais mon yoga du matin et qu’une micro poussière c’est glisser sous ma main, je ne peux pas continuer tant que je ne l’ai pas viré !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code