Marie-Pierre Lamy-Péchoux, pour moi, être atypique c’est :
Marie-Pierre Lamy-Péchoux, pour moi, être atypique c’est :

Marie-Pierre Lamy-Péchoux, pour moi, être atypique c’est :

Atypique : « que l’on peut difficilement classer » Définition prise du dictionnaire Le Robert.

Je vous propose un premier jeu de mots en rapport avec cette définition : appartenir à une classe ou être classe. Il est alors normal de ne pouvoir classer l’atypique car il est classe à lui seul, ce qui est en somme très positif. 

Deuxième jeu de mots : Paraître atypique ou par-être atypique : être atypique c’est par essence être. C’est tout simplement comme cela qu’on vit, qu’on se donne au monde, qu’on se pare de soi. 

Troisième jeu de mots : Apparaître atypique ou à-part-être atypique… C’est comme se dire comment et qui être autre que soi ? Il n’y a pas d’autre alternative que de s’engouffrer dans sa vie. 

Au final, exister c’est s’émanciper de certains regards qui nous enferment et nous catégorisent.
Nous n’avons pas d’autres choix que d’être nous-même : un mélange d’histoires communes mais une trajectoire unique.

Marie-Pierre Lamy-Péchoux

Un commentaire

  1. Geoffrey Remont

    Merveilleuse définition que celle-ci où je me reconnais. Mme Pechoux, en tant que psychologue, sait de quoi elle parle , ayant aidé bon nombre de personnes qui n’arrivaient pas à avancer dans leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code